- Advertisement -

Azilal: les dernières pluies très favorables à la croissance des cultures

Les dernières précipitations et chutes de neige qui se sont abattues sur la province montagneuse d’Azilal ont eu un impact positif sur l’état des parcours de montagne après des mois où les pluies se sont faites rares.

Les dernières pluies ont eu un impact positif sur l’amélioration de l’état végétal des parcours des montagnes de la province mais également sur la croissance des cultures (plantations, grandes cultures, blé) et surtout en ce qui concerne l’alimentation de la nappe phréatique et celle du grand barrage Bin El Ouidane.

Les précipitations au niveau de la province d’Azilal ont atteint à fin mars 190 mm contre 320 mm durant la campagne écoulée soit un déficit de 40%, néanmoins les précipitations enregistrées seront favorables à 160 mille hectares de parcours de montagnes, selon les données de la direction provinciale de l’Agriculture (DPA) d’Azilal.

Ces pluies seront également bénéfiques pour quelque 360 mille hectares de forêts dans la province d’Azilal. Elles le seront aussi pour les céréales d’altitude au-delà de 1.000 mètres et sur les principaux arbres fruitiers de la province, à savoir, le pommier, l’olivier, l’amandier et le caroubier.

Aussi, ces pluies abondantes vont encourager les agriculteurs de la montagne à installer les principales cultures de printemps.

Nombre d’agriculteurs de la province ont fait part de leur satisfaction à la suite des dernières pluies et chutes de neige qui ont sauvé in extremis la saison agricole, relevant que ces pluies auront inévitablement un impact positif sur l’amélioration de la nappe phréatique, de l’état des parcours et des cultures de céréales dans les zones montagneuses et surtout sur le remplissage du barrage Bin El Ouidane.

La région Béni Mellal-Khénifra est réputée pour sa vocation agricole. Elle dispose d’une superficie agricole utile d’environ 1 million d’hectares et d’une superficie irriguée de 200.000 ha, soit 14% de la superficie irriguée nationale.

Le secteur agricole contribue à hauteur de 19% au PIB régional grâce notamment à la production de ses filières agricoles qui contribuent à hauteur de 12% à 30% à la production nationale.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite

Politique de confidentialité et de cookies