Bank Al-Maghrib : augmentation des prêts bancaires destinés au secteur non-financier

 

Bank Al-Maghrib a indiqué que les prêts bancaires destinés au secteur non financier ont enregistré un taux d’augmentation croissante annuel de 2,9% en mars 2022, après 3,3% un mois auparavant.

 

Dans sa note sur les principaux indicateurs des statistiques monétaires du mois de mars 2022, Bank Al-Maghrib a expliqué que cette évolution reflète une hausse des crédits aux familles de 3,5%, après 3,7%, et une hausse des crédits accordés aux entreprises privées non-financiers de 4,7% après 3,8%.

 

La même source ajoute que la répartition des crédits accordés au secteur non financier indique une augmentation des facilités de trésorerie de 7,6%, après 7,4%, une diminution des crédits d’équipement de 2,7%, après 3,6%, et une augmentation des crédits à la consommation et les prêts immobiliers, respectivement de 2,7% après 2,4%, soit à peu près le même rythme de progression enregistré le mois précédent.

 

S’agissant des créances douteuses, Bank Al-Maghrib a confirmé que son taux de croissance annuel est passé de 5,4% en février à 6,1% en mars, ajoutant que dans ces conditions, le taux de créances en souffrance s’est stabilisé à 8,7%.

 

Selon les branches d’activités, les données trimestrielles indiquent une accélération, d’un trimestre à l’autre, de la hausse annuelle du total des crédits bancaires de 4,1% au cours du mois de mars 2022, après 2,8% au cours du mois de décembre 2021.

 

La source indique que cette évolution s’est traduite par l’augmentation des crédits destinés au secteur « électricité, gaz et eau » de 10,4% à 15,6%, et une hausse de 10,6% après 7,9% des crédits destinés au « commerce, réparation automobile ». et de l’électroménager”, et une hausse de 3,3% après une baisse de 1,9% des crédits destinés au secteur “BTP”, ainsi qu’une baisse de 13,2% après 19,7% des crédits destinés au secteur “hôtellerie et restauration”, et une baisse de 16,9 % des prêts destinés au secteur des « transports et communications » après une augmentation de 2,5 %.

 

Sur une base mensuelle, les crédits bancaires destinés au secteur non financier, selon Bank Al-Maghrib, ont augmenté de 0,6%, avec une hausse des facilités de trésorerie de 1,5%, des crédits immobiliers et à la consommation de 0,5% et des crédits d’équipement de 1,8 %.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite

Politique de confidentialité et de cookies