- Advertisement -

Bourita s’entretient avec le président de la commission parlementaire mixte Maroc-UE

Le ministre des Affaires étrangères, de la coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita, a eu des entretiens, lundi à Rabat, avec le président de la commission parlementaire mixte Maroc-Union européenne (UE), du côté marocain, Lahcen Haddad.

Cette réunion a été une occasion pour coordonner, échanger les points de vues et s’accorder sur des actions conjointes entre les diplomaties officielle et parallèle, a déclaré Haddad à la presse au terme de ces entretiens.

Cette rencontre a permis d’examiner et de coordonner l’action au niveau du Parlement européen en vue d’un partenariat Maroc-UE fructueux au niveau de cette institution “ouverte et comprenant divers courants politiques et idéologiques“, a-t-il poursuivi.

La commission mixte, qui réunit différentes sensibilités politiques représentées au sein des deux Chambres du Parlement marocain, offre l’opportunité d’interagir avec les groupes du Parlement européen en vue de présenter le point de vue du Royaume sur nombre de questions, a souligné Haddad.

Il s’agit également d’examiner les différents aspects de partenariat autour des questions vitales et de grande importance stratégique pour le Royaume et l’UE, a-t-il dit, ajoutant que le succès de la diplomatie marocaine, sous le leadership de SM le Roi Mohammed VI, constitue une source de force pour aller de l’avant.

Haddad a mis l’accent sur le nouvel élan du partenariat Maroc-UE au niveau parlementaire “parce qu’il y a une nouvelle restructuration (…) et de nouveaux membres, du côté marocain, qui sont bien expérimentés et prêts à assumer un rôle de diplomatie parallèle“.

Il y a un nouvel élan et une nouvelle stratégie, tracés par SM le Roi Mohammed VI, par rapport au partenariat Maroc-UE qui doit être aussi politique qu’économique“, a-t-il soutenu.

La commission parlementaire mixte Maroc-Union européenne (UE) a tenu récemment une série de réunions au niveau du parlement européen à Strasbourg (08-10 mars) et à Bruxelles (15-17 mars) afin d’approfondir les concertations et les discussions avec la partie européenne.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite

Politique de confidentialité et de cookies