Hajj 2023 : le ministère saoudien de la Santé met en garde contre l’épuisement dû à la chaleur

Le ministère saoudien de la Santé a mis en garde les pèlerins contre l’épuisement dû à la chaleur, dans un contexte marqué par la hausse des températures, rapporte l’agence de presse saoudienne (SPA).

Le ministère a souligné que l’utilisation de parapluies et le fait de boire beaucoup de liquide, d’éviter les efforts physiques et de suivre les directives sanitaires peuvent aider à protéger les pèlerins d’un coup de chaleur ou d’un stress thermique.

L’épuisement par la chaleur peut survenir suite à une exposition à des températures élevées et qui s’accompagne souvent d’une déshydratation.

Les symptômes varient et peuvent inclure confusion, vertiges, transpiration abondante, accélération du rythme cardiaque, évanouissement, fatigue, maux de tête, crampes musculaires ou abdominales, nausées, vomissements, diarrhée et pâleur de la peau.

Sans intervention, l’épuisement par la chaleur peut conduire à un coup de chaleur, qui peut endommager le cerveau et d’autres organes vitaux, et même entraîner la mort.

Quelque 217 lits d’hôpitaux ont été attribués en cas de coups de chaleur chez les pèlerins, a indiqué SPA.

La présidence générale des affaires de la Grande Mosquée et de la Mosquée du Prophète a déjà distribué 10 000 parapluies aux pèlerins.

De l’eau Zamzam est également mise à la disposition des pèlerins sur les sites, tout au long de leur voyage.

Quelque 2,6 millions de musulmans de par le monde affluent chaque année au pèlerinage annuel du Hajj à la Mecque, le plus grand rassemblement religieux au monde.

Les pèlerins ont commencé à se rassembler, mardi, sur le Mont Arafat pour accomplir, dans un climat de piété et de recueillement, le rite le plus important du Hajj, appelant le Tout-Puissant à leur accorder grâce et miséricorde.

Les convois à destination d’Arafat sont encadrés par des éléments de différents corps de sécurité qui accompagnent les pèlerins et les aident à accomplir ce rite dans les meilleures conditions.

Les pèlerins accomplissent, aujourd’hui, les prières d’Ad-dohr et d’Al-asr, raccourcies et regroupées avec un seul appel (Adhan) mais deux iqamas, dans la Mosquée de Namira, suivant ainsi la sunna du prophète Sidna Mohammed.

Au coucher du soleil, ils déferleront vers Muzdalifah où ils accompliront les prières d’Al Maghrib et d’Al Icha.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.