- Advertisement -

La marocaine Bouchra Baibanou escalade le mont Annapurna dans l’Himalaya

 

L’aventurière et championne d’alpinisme marocaine, Bouchra Baibanou, a réussi à ajouter un autre exploit à son palmarès entre 2011 et 2018 après avoir gravi, jeudi, le sommet de l’Annapurna dans le célèbre Himalaya.

 

Le mont Annapurna est situé dans l’Himalaya, au centre du Népal, avec une hauteur de 8 091 mètres (26 545 pieds), et est connu comme l’une des montagnes les plus dangereuses au monde pour les alpinistes.

 

Baibanou, responsable du Comité des femmes de l’Université royale marocaine du ski et des sports de montagne, a daté cette réalisation en publiant une vidéo sur sa page sur le site de réseautage social “‘Facebook'”, qui se trouve au sommet du mont Annapurna et détient le national drapeau haut.

 

Elle a écrit : « Dieu soit loué, j’ai pu gravir le mont Annapurna, l’une des montagnes les plus difficiles au monde. Je dédie cet exploit à tous les Marocains, conduits par Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu l’assiste, et en particulier Femmes marocaines, arabes et musulmanes. Merci aux supporteurs qui m’ont fait confiance et qui ont eu le mérite d’y parvenir.” Le grand défi et hisser le drapeau du Maroc au-dessus du sommet de l’Annapurna dans l’Himalaya.

 

Bouchra Baibanou, ou “le Caire des Montagnes”, est la premier Marocaine à gravir les Sept Sommets, (Kilimanjaro en Afrique (2011), Elbrouz en Europe (2012), Aconcagua en Amérique du Sud (2014), Mont McKinley en Amérique du Nord (2014), Pyramides Carstensi en Asie (2015), Everest en Asie (2017) et Vinson en Antarctique (2018).

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite

Politique de confidentialité et de cookies