L’Allemagne envisage d’adopter la pratique de la sieste estivale pour ses travailleurs afin de faire face aux épisodes de canicule

L’Allemagne, qui observe avec inquiétude la canicule frappant le pourtour de la Méditerranée, débat des moyens de s’adapter au changement climatique en s’inspirant d’un rituel séculaire: la sieste.

L’idée a été lancée mardi par un représentant du secteur médical: « Lorsqu’il fait chaud, nous devrions prendre exemple sur la façon dont les gens travaillent dans les pays du Sud: se lever tôt, travailler de manière productive le matin et faire une sieste à midi », a déclaré dans une interview le chef de l’Association des médecins des services de santé publique allemands (BVÖGD), Johannes Niessen.

La « siesta », selon le terme utilisé dans la première économie européenne, est « un concept que nous devrions adopter pendant les mois d’été », a-t-il relevé.

La proposition a reçu le soutien du ministre de la Santé Karl Lauterbach qui, dans un message sur Twitter, a qualifié cette pause méridienne de « médicalement judicieuse pour de nombreuses professions », tout en renvoyant la décision aux entreprises et à leurs salariés.

La Fédération des associations patronales allemandes (BDA) n’a pas rejeté l’idée, suggérant une réforme du temps de travail permettant plus de flexibilité. « Cela peut inclure des pauses déjeuner plus longues, si cela est possible du point de vue du fonctionnement de l’entreprise et si les employés et les employeurs sont d’accord », estime la BDA.

« Faire en sorte que les heures de travail se déroulent pendant les heures les plus fraîches de la journée est un instrument envisageable », a fait observer Anja Piel, membre de la Confédération des syndicats allemands (DGB).

D’autres mesures peuvent aussi être appliquées dans les bureaux, a rappelé la représentante syndicale, avec la mise en place de stores adaptés à la protection solaire et de boissons fraîches à disposition des salariés, ainsi que l’assouplissement du code vestimentaire.

vous pourriez aussi aimer
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.