Le Chinois Qu Dongyu réélu à la tête de la FAO

Qu Dongyu a été réélu dimanche pour un second mandat au poste de Directeur général de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO).

Lors du scrutin des pays membres de la FAO, dont le Maroc, M. Dongyu a reçu un total de 168 votes sur 182 déposés. Nommé par la Chine, M. Dongyu était le seul candidat en lice. Son nouveau mandat s’étalera du 1er août 2023 au 31 juillet 2027.

Depuis qu’il a été élu Directeur général de la FAO pour la première fois en 2019, il a défendu un large éventail de réformes et d’initiatives visant à remanier le modèle opérationnel de l’Organisation, à améliorer l’efficacité et à mettre en œuvre les meilleures pratiques qui soutiennent l’efficacité des programmes et de l’administration.

Selon l’organisation onusienne, M. Dongyu a fortement plaidé pour la transformation des systèmes agroalimentaires afin de les rendre plus efficaces, plus inclusifs, plus résilients et plus durables, dans le but ultime d’aider les membres à atteindre les objectifs de développement durable (ODD).

Par ailleurs, la FAO s’est concentrée sur le renforcement de la science et de l’innovation, lançant d’importantes initiatives stratégiques dans ce sens.

Dans le cadre des interventions d’urgence et humanitaires, la FAO a plaidé pour un investissement accru dans le renforcement de la résilience à moyen et long terme, la protection des moyens de subsistance et le soutien à la réduction des risques de catastrophe parallèlement aux actions humanitaires, en particulier dans les contextes fragiles.

Dans ce sillage, l’Organisation a intensifié son travail de prévention et d’anticipation dans le but de s’attaquer aux causes profondes des crises alimentaires.

M. Dongyu a été également l’initiateur du Forum mondial de l’alimentation (WFF) en 2021. Au cours des deux dernières années, le WFF a identifié des idées puissantes, des connaissances scientifiques et factuelles, des innovations, des politiques et des solutions, tout en forgeant de nouveaux partenariats et opportunités d’investissement pour transformer les systèmes agroalimentaires.

En présence du représentant permanent du Royaume auprès des organisations onusiennes à Rome, Youssef Balla, le ministre de l’Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement rural, des Eaux et Forêts, Mohamed Sadiki, a pris part à aux élections du directeur général de la FAO.

vous pourriez aussi aimer
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.