- Advertisement -

Le ministère de l’Éducation nationale déplore la fuite de six étudiants sportifs marocains en Slovaquie

Une source officielle au ministère de l’Éducation nationale, a confirmé que cette dernière avait reçu ,avec regret, la nouvelle de la « disparition » des mineurs en Slovaquie, après qu’ils devaient retourner dans leur pays d’origine avec leurs collègues, après avoir participé dans un tournoi de sprint scolaire-rural.

Et la même source précise, dans une déclaration, que 6 individus, dont une fille, ont été aperçus il y a deux jours alors qu’ils sortaient du bâtiment de l’hôtel à Bratislava, où ils séjournaient avec les cadres du Ministère qui les accompagnaient sur le voyage sportif, notant que leurs collègues ont rapporté qu’ils se sont rendus à la gare afin de monter à bord du train à 05h00, il est probable que l’affaire soit liée à l’immigration clandestine. L’oratrice s’est étonnée du fait que des mineurs aient organisé l’« évasion » dans un pays qui ne maîtrisait ni sa langue ni sa géographie, notant la possibilité qu’ils reçoivent l’aide des habitants du pays, et leur volonté tribale de le faire, d’autant plus qu’ils n’avaient pas de passeport sur eux.

Le ministère attend le vol de retour prévu demain, vendredi, afin de résoudre l’absence d’intention des six jeunes hommes de rentrer au Maroc, selon la même source, expliquant que le ministère est en contact avec les autorités sécuritaires et diplomatiques compétentes, afin de suivre le dossier.

Le même responsable ministériel a également précisé que ces jeunes ont des perspectives prometteuses dans leur domaine, et participent aux compétitions nationales, considérant ce qui s’est passé comme un « échec collectif » face à la tentation pratiquée par l’immigration, et nécessite une sensibilisation et une prise de conscience, et l’intervention de divers acteurs, principalement la famille, s’interrogeant dans ce contexte sur le rôle des familles « Jeunes en fuite » pour suivre les enfants et leur faire prendre conscience que l’immigration vers l’Europe n’est pas une solution.

La même personne s’interroge : « Qu’est-ce qui pourrait motiver les concernés à faire une telle démarche à l’heure où ils sont pris en charge depuis leur parcours au Maroc, tout en les hébergeant dans les meilleurs hôtels, et en leur offrant quelques privilèges ?”

Les élèves des établissements d’enseignement participant aux Championnats du monde scolaires de cross-country ont obtenu les premières places, après avoir remporté six des 24 médailles et trois coupes sur 12 coupes. A noter que ce tournoi a vu la participation de 15 pays de différents continents, et il a été organisé à Bratislava, Slovaquie, sous la tutelle de la Fédération Internationale du Sport Scolaire, durant la période du 22 au 27 avril 2022.

Le Maroc y participe avec un délégation sportive scolaire composée de vingt-quatre coureurs hommes et femmes, et leurs enseignants, après avoir remporté le championnat national scolaire de course de fond, qui s’est déroulé à Beni Mellal et Safi durant la saison scolaire en cours.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite

Politique de confidentialité et de cookies