Le pétrole baisse encore

Les prix du pétrole poursuivaient leur baisse mardi, en raison d’inquiétudes sur un ralentissement économique mondial qui menacerait les perspectives de la demande.

 

Ainsi, le baril de Brent de la mer du Nord, pour livraison en septembre, cédait 2,36% à 104,57 dollars.

 

Le baril de West Texas Intermediate (WTI) américain, pour livraison en août, perdait, quant à lui, 2,65% à 101,33 dollars.

 

Alors que la demande en Chine reste en recul dans un contexte de craintes concernant la Covid-19, les marchés semblent de plus en plus convaincus de l’arrivée d’un ralentissement économique mondial à l’origine de la baisse de la demande en or noir et des prix du brut.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite

Politique de confidentialité et de cookies