- Advertisement -

L’Union européenne condamne fermement l’attaque meurtrière contre la MONUSCO en RDC

L’Union européenne a condamné fermement, jeudi, l’attaque meurtrière contre la Mission de l’Organisation des Nations Unies en République démocratique du Congo (MONUSCO), mercredi à Butembo, dans la province du Nord-Kivu, qui a fait trois morts parmi les Casques bleus, dont un militaire faisant partie du contingent des Forces Armées Royales (FAR).

 

“L’Union européenne condamne fermement cette attaque meurtrière contre des casques bleus ainsi que toutes les violences dans la province du Nord-Kivu depuis le 25 juillet, qui ont causé la mort et ont blessé plusieurs civils”, indique une déclaration de la porte-parole du chef de la diplomatie européenne, Josep Borrel.

 

Exprimant les plus sincères condoléances de l’UE aux familles de toutes les victimes et à la MONUSCO, ainsi qu’aux gouvernements des pays concernés, la porte-parole a réaffirmé le soutien de l’UE à la MONUSCO et au gouvernement de la République démocratique du Congo dans leur engagement à enquêter sur ces incidents et poursuivre les responsables.

 

Le militaire du contingent des Forces Armées Royales (FAR) est décédé après un tir accidentel d’un élément de la police onusienne faisant partie des équipes envoyées en renfort des militaires marocains, suite aux manifestations agressives de la population locale contre la présence de la MONUSCO, ayant eu lieu depuis le 25 courant, selon un communiqué de l’Etat-Major Général des FAR.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite

Politique de confidentialité et de cookies