Meta lance Thread

La société mère de Facebook, Meta, a lancé une application de microblogging autonome baptisée Threads, avec l’ambition de rivaliser avec Twitter.

Dans les sept heures suivant son lancement mercredi, l’application a enregistré 10 millions d’inscriptions, selon le PDG de Meta, Mark Zuckerberg.

L’application utilisera une partie de l’infrastructure d’Instagram et permettra aux gens d’utiliser leur connexion Instagram, une étape qui devrait l’aider à gagner rapidement du terrain, ont déclaré les analystes cités par le Wall Street Journal.

Zuckerberg a déclaré dans un message sur l’application qu’il avait enregistré 2 millions d’inscriptions au cours des deux premières heures après sa sortie, et a ensuite annoncé avoir atteint 10 millions en sept heures.

« C’est un espace dans lequel Twitter se trouve et est dirigé depuis un certain temps, mais notre point de vue ici est qu’il y a une opportunité et que les gens recherchent plus de choix », a déclaré Connor Hayes, vice-président des produits d’Instagram.

Meta a agi de manière agressive ces dernières semaines pour lancer Threads, accélérant le timing à plusieurs reprises alors que les utilisateurs de Twitter ont commencé à se révolter après que Musk ait récemment imposé des limites au nombre de publications que les utilisateurs peuvent consulter par jour.

La nouvelle plateforme de Meta a été lancée sans publicité en suivant le schéma de l’entreprise consistant à rechercher une masse importante d’utilisateurs avant de donner la priorité aux bénéfices et aux revenus.

« Allons-y. Bienvenue sur Threads », a écrit Zuckerberg sur la nouvelle application. Après le lancement, qui a eu lieu mercredi soir aux États-Unis, il a répondu aux questions de différents utilisateurs de la nouvelle application, et à discuter de divers autres sujets.

« Cela prendra du temps, mais je pense qu’il devrait y avoir une application de conversations publiques avec plus d’un milliard de personnes dessus », a-t-il posté mercredi. « Twitter a eu l’occasion de le faire mais n’a pas réussi. J’espère que nous le ferons”, a ajouté le patron de Meta.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.