Trafic d’êtres humains: La police espagnole interpelle quatre passeurs algériens

La police espagnole a annoncé, mardi, l’arrestation de quatre passeurs algériens, suite au démantèlement d’un réseau criminel spécialisé dans le trafic de migrants.

 

Ce réseau, démantelé à Murcie, se consacrait au trafic d’êtres humains par le biais du système de +bateaux-taxi+, qui consistait à faire payer 5.000 euros aux immigrants pour faciliter leur transfert en Espagne dans des conditions dangereuses, sans mesures de sécurité minimales, indique la police espagnole dans un communiqué.

 

Lors de cette opération, les agents de la police ont saisi une embarcation de six mètres de long utilisée pour faciliter l’immigration irrégulière, avec un poste de skipper et une barre tournante et un moteur de 150 CV.

 

En outre, la police espagnole a découvert, après enquête, que le réseau se donnait également au trafic de drogue.

 

Les membres de ce réseau sont accusés de traite d’êtres humains, d’appartenance à une organisation criminelle et de trafic de migrants.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite

Politique de confidentialité et de cookies