- Advertisement -

Zelensky sur le contrôle russe de Tchernobyl : le monde est au bord d’une catastrophe

Le président ukrainien Volodymyr  Zelensky a déclaré mardi que la saisie de la centrale nucléaire de Tchernobyl par les forces russes  lors de la première étape de son attaque contre l’Ukraine avait poussé le monde au « bord d’un désastre ».

“Le monde était une fois de plus au bord d’un désastre”, a déclaré Zelensky lors d’une conférence de presse avec le chef de l’Agence internationale de l’énergie atomique, Rafael Grossi, car la Russie traitait la zone de Tchernobyl “comme si c’était un champ de bataille ordinaire, une zone où Les forces russes n’ont même pas essayé de prêter attention à la sécurité nucléaire.”

Il a ajouté : “Aucun pays au monde depuis 1986 n’a posé une menace aussi dangereuse pour la sécurité nucléaire en Europe et dans le monde que la Russie l’a fait depuis le 24 février”, date du début de l’attaque russe contre l’Ukraine.

Grossi a déclaré que son travail consistait à veiller à ce que “la tragédie de la guerre ne soit pas exacerbée par un accident nucléaire”. Il a noté qu’il y aura “des travaux spéciaux dédiés à la restauration de toutes les capacités là-bas et de l’infrastructure qui a été endommagée au cours des dernières semaines”.

Dans un communiqué publié mardi soir, Zelensky a déclaré que la Russie avait tiré des missiles sur l’Ukraine directement au-dessus des centrales nucléaires ukrainiennes, et il s’est demandé : “Est-ce qu’ils nous menacent ?”  

Il a ajouté : Après avoir vu le comportement des forces russes dans la région de Tchernobyl  et autour de la centrale nucléaire de Zaporozhye, “personne au monde ne peut se sentir en sécurité”.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite

Politique de confidentialité et de cookies