Elon Musk rachète Twitter pour 44 milliards de dollars

 Le fondateur et PDG de Tesla Elon Musk a racheté Twitter pour 44 milliards de dollars lundi, a annoncé la société, donnant ainsi à l’homme le plus riche de la planète le contrôle de l’un des réseaux sociaux les plus influents au monde.

L’accord vient couronner un feuilleton médiatique au cours duquel le PDG de SpaceX est devenu l’un des plus grands actionnaires de Twitter, s’est vu proposer et a refusé un siège au conseil d’administration de la plateforme avant d’offrir de racheter la société, le tout en moins d’un mois.

L’accord intervient après que M. Musk a révélé la semaine dernière qu’il avait sécurisé un financement de 46,5 milliards de dollars pour acquérir la société. Le conseil d’administration de Twitter s’est réuni dimanche pour évaluer cette offre.

Cette acquisition place l’homme le plus riche du monde à la tête de l’une des plateformes de médias sociaux les plus influentes qui soit. Ces derniers jours, M. Musk a souligné à plusieurs reprises que son objectif était de renforcer la liberté d’expression sur la plateforme et de “libérer” le “potentiel extraordinaire” de Twitter.

“La liberté d’expression est le fondement d’une démocratie qui fonctionne, et Twitter est la place publique numérique où sont débattues les questions vitales pour l’avenir de l’humanité”, a déclaré M. Musk dans un communiqué lundi.

“Je veux aussi rendre Twitter meilleur que jamais en améliorant le produit avec de nouvelles fonctionnalités, en rendant les algorithmes open source pour augmenter la confiance, en venant à bout des robots spammeurs et en authentifiant tous les humains. Twitter a un énorme potentiel – je suis impatient de travailler avec l’entreprise et la communauté des utilisateurs pour le débloquer”, a-t-il insisté.

M. Musk a d’abord offert d’acheter toutes les actions en circulation de la société à 54,20 dollars par action le 14 avril.

L’offre a été accueillie avec un certain scepticisme quant à la manière dont le PDG de Tesla obtiendrait le financement nécessaire à la réalisation de l’opération.

Le conseil d’administration de Twitter a répondu à l’offre en adoptant une tactique dite de “pilule empoisonnée” pour empêcher M. Musk d’accumuler plus de 15 % des actions de la société.

Mais après que M. Musk eut révélé qu’il avait obtenu des engagements pour financer l’opération, le conseil d’administration de Twitter a commencé à négocier l’opération pour de bon.

“Le conseil d’administration de Twitter a mené un processus réfléchi et complet pour évaluer la proposition d’Elon en se concentrant délibérément sur la valeur, la certitude et le financement”, a déclaré Bret Taylor, le président du conseil d’administration de Twitter, dans un communiqué lundi.

“La transaction proposée offrira une prime en espèces substantielle, et nous pensons que c’est la meilleure voie à suivre pour les actionnaires de Twitter”, a-t-il soutenu.

Selon les termes de l’accord, Twitter deviendra une société privée et les actionnaires recevront 54,20 dollars par action. L’opération devrait être conclue cette année.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite

Politique de confidentialité et de cookies