Indice des bons pays : Le Maroc est 55ème dans le monde

Le Maroc a progressé dans l’indice des “bons pays” pour l’année 2022, se classant 55ème  sur 169 pays, après s’être classé 58ème lors du rapport précédent.

 

Le Maroc

 

Cet indicateur classe les pays en fonction de leurs contributions à la réalisation de l’intérêt supérieur de la communauté humaine, sur la base de statistiques fournies par des organisations internationales telles que les Nations Unies et la Banque mondiale.

 

Cette classification est basée sur sept sous-indicateurs, le Royaume se classant au 46ème rang mondial en termes de contributions scientifiques et technologiques, au 100ème rang mondial en termes de contributions culturelles et au premier rang mondial en termes de contribution à la paix et à la sécurité internationales.

 

Dans le sous-indice du système mondial, le Maroc se classe au 128ème rang mondial et au niveau du changement climatique, il se classe au 87e rang, tandis qu’il se classe au 34ème rang dans l’indice de prospérité et d’égalité et au 94ème en matière de santé et de bien-être.

 

Pour la deuxième fois consécutive, la Suède est en tête du classement mondial de l’indice des bons pays en 2022, suivie du Danemark, de l’Allemagne, des Pays-Bas, de la Finlande, du Canada, de la Belgique, de l’Irlande, de la France et de l’Autriche.

 

Au niveau arabe, le Maroc s’est classé deuxième derrière la Tunisie, qui s’est classée première dans le monde arabe en occupant la 47èmeplace dans l’indice, puis les Émirats arabes unis à la 65ème place, l’Égypte à la 75ème place, la Jordanie 78ème, le Liban 82ème, la Palestine 107ème, le Qatar 109ème, Arabie saoudite 114ème et Koweït 123ème, Oman 131ème, Algérie 136ème et Bahreïn 145ème.

 

Au niveau continental, le Royaume s’est classé troisième en Afrique, derrière l’Afrique du Sud, qui s’est classée 44ème au niveau mondial, et la Tunisie, tandis que l’indice a classé le Rwanda au quatrième rang en Afrique (71ème au niveau mondial), suivi du Kenya, qui s’est classé 72ème, et de l’Ouganda 73ème.

 

Selon les données du rapport, les pays ont suivi cet indicateur : le Soudan, qui se classe au 165ème rang mondial, suivi de la Libye, de l’Afrique centrale et de la Mauritanie, tandis que la Syrie se classe au 169ème et dernier rang.

 

L’indice indique qu’il “ne mesure pas ce que les pays font en interne, mais dépend plutôt de la mesure de l’impact externe de chaque pays sur le monde”, sur la base de données fournies par des organisations internationales, menées par les Nations Unies, la Banque mondiale et l’International Croix Rouge.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite

Politique de confidentialité et de cookies