- Advertisement -

L’ambassadeur du Maroc en Mauritanie plaide pour un partenariat fort et solidaire entre Rabat et Nouakchott

L’ambassadeur du Maroc en Mauritanie, Hamid Chabar, a salué, jeudi soir, la solidité des relations maroco-mauritaniennes, plaidant pour un partenariat fort et solidaire entre les deux pays.

 

S’exprimant lors d’un colloque organisé au siège du parlement mauritanien par le groupe parlementaire d’amitié mauritano-marocaine sous le signe “La réalité et les perspectives de la coopération mauritano-marocaine”, le diplomate a souligné la solidité de ces relations singulières qui incarnent les liens historiques et civilisationnelles forts, ainsi que les rapports humains, sociaux, ethniques, religieux et culturels entre les deux peuples frères.

 

Il a indiqué que l’ambition du Maroc est d’ériger cette coopération en un partenariat fort, exceptionnel et solidaire qui préserve les intérêts des deux parties et se développe dans un cadre gagnant-gagnant.

 

Le diplomate a fait état d’une forte volonté de renforcer davantage ces relations conformément aux orientations des dirigeants des deux pays, le Roi Mohammed VI et le Président Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani.

 

Il a estimé que pour instaurer un véritable partenariat et parvenir à réaliser l’intégration économique, une forte impulsion doit être donnée à l’investissement dans les secteurs considérés comme prioritaires pour les deux pays.

 

Dans le contexte mondial actuel, a fait remarquer Chabar, la Mauritanie peut bénéficier de l’expérience reconnue, développée par le Maroc dans le domaine des stratégies sectorielles en agriculture, industrie, tourisme et services.

 

Le Maroc s’est également engagé dans la politique de réalisation de grands projets qui lui ont permis de développer ses infrastructures de manière à renforcer ses capacités compétitives pour attirer davantage d’investissements étrangers, a-t-il détaillé.

 

Il a expliqué que ces stratégies portent sur deux axes principaux, dont le premier consiste en la modernisation de certains secteurs comme l’agriculture (Plan Maroc Vert), la pêche (stratégie Halieutis) et l’industrie (Plan d’accélération industrielle), ainsi que le développement d’autres domaines tels que l’industrie automobile, les énergies renouvelables, l’aéronautique, la logistique et les services à haute valeur ajoutée.

 

Après avoir relevé que ces stratégies ont permis au Maroc de construire une économie diversifiée et ouverte sur son environnement, l’ambassadeur a affirmé que le Royaume est disposé à mettre son expérience et son expertise à la disposition de la Mauritanie et à la doter de ses expériences accumulées dans tous les domaines.

 

Il a ajouté que le Royaume est disposé aussi à mettre son expérience dans le domaine agricole en faveur de la Mauritanie, qui recèle de terres fertiles et d’importantes richesses hydriques, ce qui devrait permettre de contribuer à la réalisation de la sécurité alimentaire du pays et à la réduction de ses importations de denrées alimentaires, voire de la possibilité de devenir un exportateur vers le reste des pays du Sahel et d’Afrique de l’Ouest et même de l’Europe.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite

Politique de confidentialité et de cookies