- Advertisement -

Le Parlacen salue les démarches entreprises par le Maroc et l’Espagne pour «mettre fin au différend autour du Sahara marocain

Le parlement centraméricain (Parlacen) a exprimé ses sincères félicitations au Maroc suite aux démarches entreprises entre Rabat et Madrid pour « mettre fin au différend autour du Sahara marocain ».

Le président du Parlacen, Guillermo Daniel Ortega Reyes, a adressé une lettre à l’ambassadeur du Royaume à Guatemala, Tarik Louajri, dans laquelle il écrit notamment : « Au nom de l’honorable bureau du parlement centraméricain, et en mon nom propre, j’exprime mes sincères félicitations au gouvernement du Maroc suite aux démarches entreprises par les gouvernements d’Espagne et du Royaume du Maroc pour parvenir à des accords qui mettent un terme au différend autour du Sahara marocain ».

Le président du Parlacen apporte également son soutien au respect de la souveraineté et de l’intégrité territoriale du Royaume.

« Nous exprimons notre satisfaction quant à la garantie de la souveraineté et de l’intégrité territoriale, ainsi que la prospérité dans les relations entre le Royaume du Maroc et le gouvernement d’Espagne, deux pays liés par l’histoire », ajoute la lettre de Ortega Reyes.

Le Parlacen, qui siège à Guatemala city, est l’organe régional et permanent de représentation politique et démocratique du système d’intégration d’Amérique centrale (SICA).

Il est composé de six pays : Guatemala, Salvador, Honduras, Nicaragua, le Panama et la République dominicaine.

Le Maroc, membre observateur du Parlacen depuis 2015, a obtenu en février dernier le statut de « partenaire avancé », en reconnaissance à son rôle dans le renforcement de la coopération sud-sud.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite

Politique de confidentialité et de cookies