- Advertisement -

Le régime algérien clame qu’il n’est pas partie prenante au dossier du Sahara et demande une clarification à l’Espagne pour renvoyer son ambassadeur à Madrid

L’Algérie a annoncé lundi que le retour de son ambassadeur à Madrid était subordonné à la fourniture par le gouvernement espagnol d’explications préalables sur les raisons qui l’ont fait changer de position sur la question du conflit artificiel sur le Sahara, dans l’intérêt de la position marocaine.

L’envoyé spécial chargé de la question du Sahara et des pays du Maghreb au ministère algérien des Affaires étrangères, Ammar Ballani, a déclaré que le retour de l’ambassadeur d’Algérie à Madrid “sera décidé souverainement par les autorités algériennes dans le cadre d’éclaircissements préalables et explicites pour reconstruire la confiance gravement ébranlée sur la base de fondements clairs et attendus et dans le respect du droit international ».

Ballani a souligné, selon ce qui a été rapporté par l’agence de presse algérienne, qu’il ne s’agit pas d’une colère temporaire de l’Algérie qui s’estompera avec le temps. La déclaration du responsable algérien est intervenue après que le Premier ministre espagnol Pedro Sanchez a exprimé, dans des déclarations rapportées par les médias, son espoir qu’il serait « en mesure de « résoudre ce problème diplomatique dans un court de temps » et que son pays serait en mesure de « maintenir une relation positive et stratégique avec le Maroc et l’Algérie ».

En réponse à cette déclaration, Ballani a annoncé que “ces déclarations ont été formulées avec une légèreté déconcertante, conformément à la volonté d’absoudre la grave responsabilité personnelle en adoptant ce changement soudain dans la question du Sahara, qui constitue une rupture avec le traditionnel position de l’Espagne.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite

Politique de confidentialité et de cookies