Statistiques de l’Observatoire du tourisme à fin février 2023 : points clés

L’Observatoire du tourisme a publié ses statistiques pour la période janvier-février 2023. En voici les principaux points :

 

Nuitées touristiques dans les EHTC :
– Les nuitées totales réalisées dans les établissements d’hébergement touristique classés (EHTC) ont enregistré, à fin février 2023, une hausse de 245% par rapport à la même période de 2022.

  • Cette évolution concerne les touristes non-résidents avec +756% et les résidents avec +50%.

  • Le taux de récupération par rapport à la même période de 2019 a atteint 104% en termes des nuitées EHTC, dont 98% pour les touristes non-résidents et 119% pour les résidents.

  • Par destination, Essaouira a affiché le taux de récupération le plus élevé par rapport à janvier-février 2019, soit 114%, suivie de Tanger, Rabat et Marrakech avec 113% chacune.

  • Les recettes voyages en devises générées par l’activité touristique des non-résidents au Maroc durant la période de janvier-février 2023 se sont élevées à 16 milliards de dirhams (MMDH) contre 10,6 MMDH en 2019, soit une hausse de +51%.

 

Arrivées touristiques :
– L’activité touristique a enregistré, à fin février 2023, un total des arrivées aux postes frontières d’environ 1,9 millions de touristes, ce qui correspond à une évolution positive de +464%, comparativement à fin février 2022.

  • Cette évolution se répartit entre les touristes étrangers (TES) avec une hausse de 703% et les Marocains résidant à l’étranger (MRE) avec 324%.

  • Le taux de récupération par rapport à la même période de 2019 a atteint 117% en termes des arrivées de touristes (149% pour les MRE et 99% pour les TES).

  • Par marchés émetteurs, l’Espagne a affiché le taux de récupération le plus élevé par rapport à janvier-février 2019 soit 136%, suivi du Royaume-Uni (125%) et de l’Italie (103%), tandis que l’Allemagne a connu le taux de récupération le plus faible soit 60%.

vous pourriez aussi aimer
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.