Al Hoceima : Mohamed Sadiki lance plusieurs projets de développement agricoles et de la pêche maritime

Le Ministre de l’Agriculture, de la Pêche Maritime, du Développement Rural, et des Eaux et Forêts, Mohamed Sadiki s’est rendu, lundi à la province d’Al Hoceima, dans le cadre d’une visite de travail au cours de laquelle, il a procédé au lancement de plusieurs projets de développement agricoles et de la pêche maritime.

Cette visite a été l’occasion de prendre connaissance de l’état d’avancement de la mise en œuvre du plan agricole provincial de la stratégie « Génération Green», et de procéder au lancement du programme national de réduction de l’impact du déficit pluviométrique dans la région, le programme de développement des produits du terroir et le programme d’appui à la femme rurale dans la province.

Au niveau de la commune Beni Bouayach, Mohamed Sadiki, accompagné du gouverneur de la Province d’Al Hoceima, Farid Chourak, du Président de la Chambre d’Agriculture Régionale de Tanger-Tétouan-Al Hoceima, du Président du Conseil provincial d’Al Hoceima et d’une importante délégation de responsables du ministère, a pris connaissance de l’état d’avancement du plan agricole provincial de la stratégie « Génération Green » au niveau de la province d’Al Hoceima.

Ce plan est composé de plusieurs programmes et projets qui tiennent compte des contraintes et potentialités de la province, portant sur la pérennisation de la dynamique de développement agricole, en accordant la priorité à l’élément humain, à travers notamment, l’appui et l’accompagnement des jeunes et des organisations agricoles.

En déclinaison des 8 axes de la Stratégie « Génération Green », le plan agricole provincial comprend la couverture sociale de 24.000 agriculteurs, l’assurance agricole de 1.865 ha à l’horizon 2030, ainsi que la plantation de 9.780 ha dans le cadre de l’agriculture solidaire.

Il permettra l’émergence d’une nouvelle génération de jeunes entrepreneurs dans le domaine agricole, à travers la création de 207 coopératives et sociétés de services, qui permettront l’accès de 3.300 familles à la classe moyenne agricole.

Le plan agricole provincial prévoit également la valorisation des filières de production agricole végétale et animale, l’augmentation du produit intérieur brut agricole à 3,8 milliards de DH, ainsi que la construction d’un marché hebdomadaire moderne et un marché de bétail et des abattoirs agréés, l’irrigation de 600 hectares à l’énergie solaire, la création de 15 nouvelles unités de valorisation et la modernisation des périmètres irrigués sur une superficie de 1.500 hectares.

Le ministre s’est enquis également de l’état d’avancement du programme national de réduction de l’impact du déficit pluviométrique au niveau de la province d’Al Hoceima, et visant à protéger le capital végétal et animal, ainsi que le maintien des équilibres en milieu rural.

Au titre de la campagne 2022-2023, ce programme comprend l’aménagement hydro-agricole de 6,6 Km de Séguias, la distribution de 79.889 quintaux d’orge subventionnée, l’irrigation complémentaire de 5.070 ha en plus de la vaccination du bétail.

Mohamed Sadiki a, de même, pris connaissance du programme de la campagne 2023-2024, portant sur l’acquisition des camions- citernes et citernes en plastique et l’aménagement de points d’eau pour l’abreuvement du cheptel, outre la distribution de 61.000 quintaux d’orge subventionnée pour un coût de 8,4 millions de dirhams (MDH).

Une convention de partenariat a été conclue à cette occasion, entre le ministère de l’Agriculture, de la Pêche Maritime, du Développement Rural, et des Eaux et Forêts, le Conseil Provincial d’Al Hoceima et la Préfecture de la Province d’Al Hoceima pour la distribution de camions- citernes au profit des éleveurs au niveau des communes de la Province pour l’abreuvement du cheptel.

Sadiki a également procédé à la distribution des citernes en plastique aux bénéficiaires pour l’abreuvement du cheptel.

Mohamed Sadiki a indiqué que cette visite à la province d’Al Hoceima a concerné des projets de développement rural, et a permis de prendre connaissance de l’état d’avancement des programmes et projets stratégiques de « Génération Green » au niveau de cette partie du territoire national, notamment ceux se rapportant aux activités génératrices de revenus, et à la distribution d’orge et d’aliments de bétail.

S’agissant du programme d’aménagement des pistes rurales, Mohamed Sadiki s’est arrêté sur l’état d’avancement de ce programme, qui concerne la réalisation de 50 km de pistes rurales dans la province d’Al Hoceima, au profit de 18 communes territoriales pour un coût de 50 MDH.

A cette occasion, Mohamed Sadiki a donné le coup d’envoi des travaux d’aménagement de la piste rurale reliant la commune de Beni Bouayach et le Douar de Rabza, passant par le Douar de Bouqayadne dans la commune d’Ankour sur 6,1 km pour un coût de 7,5 MDH.

« Ce programme ambitieux vise à désenclaver les zones accidentées et reculées, à faciliter l’accès des agriculteurs aux zones agricoles et à améliorer les conditions de valorisation et de commercialisation des produits agricoles, ainsi qu’à promouvoir le tourisme rural », a souligné M. Sadiki, indiquant que ce programme a permis depuis 2017 jusqu’à présent, de réaliser plus de 450 km de pistes rurales, dont 250 km ont été réalisés par la Direction Provinciale de l’Agriculture.

Dans le cadre du programme de réduction des disparités territoriales et sociales en milieu rural 2017-2022 au niveau de la Province d’Al Hoceima, 90 km de pistes rurales ont été réalisés au profit de 11 communes territoriales, pour un investissement total de 124 MDH.

A Douar Ait Fares au niveau de la commune territoriale Beni Bouayach, Mohamed Sadiki et la délégation l’accompagnant, s’est informé sur l’état d’avancement du programme d’appui à la femme rurale au niveau de la Province d’Al Hoceima, à travers le projet d’élevage des caprins et la valorisation de sa production par les femmes rurales.

Ce projet vise à constituer et à développer le troupeau de caprins de la race Bni Arouss afin d’intensifier la production de viande caprine et d’assurer l’approvisionnement du marché local en viande rouge de haute qualité, de créer des opportunités d’emploi et de diversifier les sources de revenus des femmes rurales.

D’un coût global de 1,3 MDH, le projet, qui profite à 69 femmes rurales, comprend l’acquisition et la distribution de 345 chèvres, pour la production de viandes rouges, l’acquisition et la distribution de matériel d’élevage, ainsi que la distribution d’orge pour subvenir aux besoins nutritionnels du troupeau en plus de la formation et l’accompagnement des bénéficiaires du projet.

A cette occasion, Mohamed Sadiki a procédé à la distribution de chèvres au profit des femmes rurales bénéficiaires du projet.

Sadiki avait présidé, dimanche à Al Hoceima, une réunion de travail consacrée à l’examen de l’état d’avancement des projets majeurs dans le secteur de la Pêche Maritime dans la province.

Cette réunion, à laquelle ont pris part notamment le gouverneur de la province, les hauts responsables du département de la pêche maritime et des établissements relevant dudit Ministère, vise à mettre l’accent sur les défis du secteur de la Pêche Maritime et à esquisser des pistes pour son développement futur.

Lors de cette réunion, plusieurs projets ont été examinés, dont la mise en œuvre sera lancée prochainement, notamment celui concernant le renforcement des structures d’appui à la pêche côtière et artisanale, par la construction d’une nouvelle fabrique de glace dans l’enceinte portuaire d’Al Hoceima, étant donné que cette unité est de nature à renforcer les équipements permettant une meilleure valorisation et la garantie d’une qualité optimale de la production halieutique.

La réunion a servi également d’occasion pour examiner les projets du renforcement des aménagements aquacoles en Méditerranée, tout au long de la chaîne de valeur du secteur pour en faire un levier de développement économique et social de la région, la consolidation des instruments et des moyens actuels de la recherche halieutique et leur renforcement par la mise en place de nouvelles plateformes locales d’observation océanographique, outre d’autres questions concernant les contraintes qui se posent à la pêche artisanale dans la région.

Mohamed Sadiki a souligné que la réunion a concerné l’élaboration de programmes visant la promotion du secteur de la pêche maritime en Méditerranée, notamment au niveau des côtes de la province d’Al Hoceima, à travers le lancement de projets se rapportant à la construction d’une nouvelle fabrique de glace, au développement de l’aquaculture, et la mise en place d’une infrastructure de recherche scientifique, relevant que ces projets seront lancés très prochainement.

Le secteur de la pêche maritime en Méditerranée est une priorité stratégique pour le développement économique et social de la région.

L’engagement continu des parties prenantes et des autorités est essentiel pour réaliser les objectifs fixés et contribuer ainsi, à la pérennité et à la prospérité du secteur.

vous pourriez aussi aimer
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.