Après les émeutes, la popularité d’Emmanuel Macron connaît une baisse

La popularité du président français, Emmanuel Macron, connaît en ce mois de juillet une baisse importante, après les émeutes consécutives à la mort du jeune Nahel tué par un policier, selon le dernier baromètre de l’institut « YouGov ».

Alors qu’il s’approchait des 30% d’avis positifs un mois plus tôt, le président français ne recueille plus que 24% d’opinions favorables, en recul de 3 points, d’après le sondage.

Sa Première ministre, Élisabeth Borne, voit aussi sa popularité baisser (-2 points), arrivant à seulement 21% d’opinions favorables.

Il ressort aussi de l’enquête, dévoilée récemment, que les jeunes de 18-34 ans sont 67% à exprimer une opinion « défavorable », soit une hausse de 10 points par rapport au mois de juin.

Dans le détail, seulement 21% d’entre eux estiment que le gouvernement protège leurs intérêts, d’après la même source, relevant que ce chiffre reste supérieur aux 35-54 et aux plus de 55 ans.

En parallèle, la popularité de M. Macron s’effrite à droite. « Globalement, la gestion de la crise a été jugée mauvaise par l’ensemble des Français interrogés dans notre enquête, y compris au sein des sympathisants de la majorité », note le sondeur, précisant que la chute de popularité est particulièrement marquée chez Les Républicains.

Réalisée les 3 au 4 juillet 2023, cette enquête a été menée auprès d’un échantillon de 1.018 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.

vous pourriez aussi aimer
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.