Dakhla: signature d’un mémorandum d’entente entre la Chambre des représentants et le Parlement global pour la tolérance et la paix

Un mémorandum d’entente (MoU) a été signé, vendredi à Dakhla, entre la Chambre des représentants et le Parlement global pour la tolérance et la paix, visant à promouvoir les moyens de coopération commune en matière de tolérance et de paix.

 

En vertu de ce MoU, qui a été signé par en marge de la séance de clôture des travaux de la 10è session du Parlement global pour la tolérance et la paix, entre le président de la Chambre des représentants, Rachid Talbi Alami et le président du Conseil global pour la tolérance et la paix (GCTP), Ahmad Bin Mohammed Al-Jarwan, les six commissions du Parlement global pour la tolérance et la paix œuvrent à renforcer cette coopération selon les compétences de chaque commission (les relations internationales, les affaires juridiques, la lutte contre le terrorisme, la culture de la paix, la femme et les jeunes et le développement durable).

 

A travers ce mémorandum d’entente, les deux parties coordonnent leurs actions pour organiser des événements conjoints.

 

Elles ont également convenu de nommer un membre de la Chambre des représentants en tant que membre au Parlement global pour la tolérance et la paix, qui pourra proposer des thématiques à débattre lors des sessions plénières de cette instance parlementaire, dans le respect des compétences et mesures déterminés par le statut du Parlement global pour la tolérance et la paix.

 

En vertu de ce MoU, le Parlement global pour la tolérance et la paix s’engage à doter la Chambre des représentants des procès-verbaux de ses sessions plénières et à convoquer le secrétaire générale de la Chambre des représentants ou son substitut de prendre part à la conférence annuelle des secrétaires généraux des parlements nationaux de différents pays, pour renforcer les relations et débattre des moyens de développer la coopération commune de manière pérenne et continue.

 

A noter que le Parlement global pour la tolérance et la paix a tenu sa 10è session du 13 au 15 juillet à Rabat et Dakhla.

 

Cette session a été marquée par les réunions du bureau et des commissions internes du Parlement global pour la tolérance et la paix, avec la participation d’environ 80 parlementaires du monde entier qui se sont penchés sur nombre de sujets portant sur les moyens de renforcement de la tolérance et la paix.

 

Le Parlement global pour la tolérance et la paix fait partie des instances relevant du CGTP qui se veut une organisation internationale soucieuse de consacrer les principes humanitaires nobles et de diffuser les valeurs de tolérance et de paix entre les peuples et les pays conformément aux orientations et principes des Nations Unies.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite

Politique de confidentialité et de cookies