Démission de Badr Ikken : directeur de l’Institut de recherche en énergie solaire et énergies renouvelables

 

Aujourd’hui, samedi, l’Institut de recherche sur l’énergie solaire et les énergies renouvelables a annoncé la démission de son directeur général, Badr Ikken, expliquant que Samir Rashidi, directeur en charge des systèmes thermiques et Power-to-X, prendra en charge la tâche de gestion.

 

Le conseil d’administration de l’Institut de recherche sur l’énergie solaire et les énergies renouvelables, qui s’est réuni vendredi sous la présidence de la ministre de la transition énergétique et du développement durable, Leïla Benali, a été informé de la démission du directeur général, Badr Ikken, qui exprimé son espoir, après 11 ans à la tête de l’Institut, qu’il serait intéressé par d’autres opportunités professionnelles en dehors de cette institution.

 

Dans un communiqué, l’institut précise qu’Ikken, qui a été nommé par le conseil d’administration en 2011, a eu “un rôle clé dans la construction et le développement de l’Institut de recherche sur l’énergie solaire et les énergies renouvelables. Ses succès ont été grands parce qu’il a contribué au financement de plus d’une centaine de projets de recherche collaborative appliquée et créative.

 

Il a ajouté qu’Ikken a également mis en place la première plateforme africaine de recherche, d’essais et de formation dans le domaine de l’énergie solaire « Green Energy Park », que Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu le préserve, a inauguré en janvier 2017, ainsi que la première plate-forme de recherche et d’innovation dans le domaine des bâtiments intelligents, de la mobilité durable et des réseaux intelligents, La plate-forme de recherche internationale (GREEN & SMART BUILDING PARK), développée conjointement avec l’Université Mohammed VI Polytechnique.

 

badr ikken

 

En plus de ses fonctions de directeur général de l’Institut, de co-président de « Green Energy Park » et de vice-président de la commission économie verte de la Confédération générale des entreprises du Maroc, il a été nommé en 2021 vice-président du premier groupe hydrogène vert en Afrique « Cluster Green H2 ».

 

La même source a déclaré : “Le conseil d’administration a souhaité à M. Ikken plein succès dans ses nouvelles opportunités de carrière et l’a remercié pour sa précieuse contribution au secteur de l’énergie.

 

Selon la communication, M.Ikken a fait preuve d’un leadership exceptionnel, d’une approche participative et positive et d’un grand dévouement au service d’une organisation qu’il dirige depuis plus d’une décennie.

 

La quinzième réunion du Conseil d’administration de l’Institut de recherche en énergie solaire et énergies renouvelables s’est tenue en présence du ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et de l’Innovation, Abdellatif Miraoui, ainsi que de nombreux acteurs clés dans le domaine de l’énergie qui composent le conseil d’administration de l’Institut.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite

Politique de confidentialité et de cookies