- Advertisement -

Derek Chollet: Les Etats-Unis ont intérêt à renforcer leur partenariat avec l’Afrique

Les Etats-Unis ont intérêt à renforcer leur partenariat avec l’Afrique dans plusieurs domaines dont la politique, la diplomatie ou la sécurité, a déclaré, mercredi à Dakar, Derek Chollet, conseiller en politique et Affaires étrangères du président Joe Biden et du Secrétaire d’Etat, Anthony Blinken, en visite au Sénégal.

 

“Les Etats-Unis et l’Afrique doivent travailler ensemble, car notre pays a intérêt à renforcer son partenariat avec le continent africain dans les domaines comme la politique, la diplomatie et la sécurité”, a affirmé Chollet lors d’une conférence de presse organisée par la représentation diplomatique américaine à Dakar.

 

Le conseiller américain des Affaires étrangères, en visite au Sénégal depuis deux jours, a souligné qu’il est impératif que les pays africains et les Etats-Unis travaillent ensemble”.

 

Il a annoncé à cette occasion une aide de 12 millions de dollars (7 milliards FCFA) en faveur du Sénégal, tout en soulignant que le partenariat américano-sénégalais est plus fort que jamais.

 

“Je suis heureux que les États-Unis et le Sénégal continuent à travailler ensemble sur plusieurs objectifs communs : assurer la sécurité et la stabilité régionales, favoriser la prospérité économique, la sécurité alimentaire et l’éducation, faire progresser la sécurité sanitaire et promouvoir les valeurs démocratiques et le respect des droits de l’homme”, a déclaré Derek Chollet.

 

Pour atténuer l’impact de la guerre en Ukraine contre la sécurité alimentaire au Sénégal, le gouvernement des Etats-Unis par l’intermédiaire de l’USAID, “fournira 12 millions de dollars (7 milliards de Fcfa) supplémentaires dans l’aide au développement, en attendant l’approbation du Congrès”, a fait savoir Chollet.

 

D’après le conseiller américain, cette aide supplémentaire permettra de faciliter le “financement des agro-commerçants et introduire des pratiques et technologies d’application des engrais et aider 100.000 agriculteurs sénégalais à augmenter la production de céréales locales”.

 

Il a d’autre part affirmé que l’Administration Biden est déterminée à assurer que “la voix de l’Afrique soit entendue au niveau des instances internationales majeures”.

 

“Le Président Macky Sall a parlé de la représentation de l’Afrique au niveau du G20. Nous n’avons pas pris d’engagement dans ce domaine sauf à dire que l’administration Biden est déterminé à assurer que la voix de l’Afrique soit entendue. L’Afrique sera présente dans toutes les instances internationales”, a dit Derek Chollet.

 

“Nous sommes de toute façon engagés à travailler là-dessus dans les jours à venir et en même temps nous allons nous assurer que la voix de l’Afrique soit entendue lors de ces Forums et que le point de vue africain comptera parce que les décisions qui seront prises vont nous affecter tous en particulier lorsqu’il s’agit de sécurité alimentaire”, a-t-il ajouté.

Sur la question de l’énergie, Derek Chollet promet que les Etats Unis sont prêts d’aider le Sénégal et les pays d’Afrique à avoir une sécurité énergétique sobre et renouvelable. “Nous essayons de faire de la promotion de tout ceci au Sénégal et dans le monde. On sait qu’il y a des opportunités extraordinaires qui s’offrent au Sénégal. Nous avons rencontré les représentants du secteur privé et nous allons essayer d’explorer des opportunités offshores”, a indiqué le conseiller us.

Lors de cette rencontre avec les médias, Chollet a évoqué le prochain sommet Etats-Unis-Afrique prévu au mois de décembre prochain à Washington.

 

“Le sommet sera une opportunité pour les leaders africains de se mettre sur une même table, tout en tenant compte de toutes les diversités du continent. Il faudra montrer à tous les citoyens qu’on peut réaliser de très bons résultats lors de ce sommet”, a-t-il dit.

 

Chollet a par ailleurs noté que la sécurité au niveau de la sous-région préoccupe les Etats-Unis relevant que c’est dans ce sens que son pays compte renforcer les capacités des hommes sur le terrain, “en venant en appoint les pays concernés dans le domaine sécuritaire”.

 

Il a assuré que les Etats-Unis sont déterminés à travailler avec les structures sous-régionales sur le plan sécuritaire.

 

Evoquant par ailleurs les divers programmes lancés par son pays pour l’Afrique, Chollet a souligné que le continent regorge de jeunes leaders ’’très actifs et une jeunesse dynamique avec de grandes potentialités’’.

 

Au cours de sa visite entamée depuis deux jours au Sénégal, Cholet a rencontré ses compatriotes travaillant dans les agences américaines basées à Dakar comme l’USAID et le Corps de la Paix américain.

 

Il a été aussi reçu à la Présidence de la République par le Conseiller diplomatique du chef de l’Etat sénégalais, Macky Sall et par la ministre des Affaires étrangères et des sénégalais de l’Extérieur, Aïssata Tall Sall.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite

Politique de confidentialité et de cookies