Ford : vers la suppression de centaines d’emplois en Amérique du Nord

Le constructeur automobile américain Ford prévoit de licencier des centaines d’employés, a indiqué un porte-parole de la société.

Ford prévoit de licencier au moins 1.000 employés en Amérique du Nord, principalement au sein de son département d’ingénierie.

Un porte-parole de la société a affirmé que la société avait commencé à informer certains salariés que leurs emplois seraient supprimés dans les semaines à venir.

Ford a procédé à une série de licenciements en août dernier, supprimant environ 3.000 emplois.

La société, basée près de détroit (Michigan), a annoncé en janvier qu’elle a entamé la suppression de 3.800 emplois au sein de ses départements européens.

General Motors et Stellantis, le fabricant de Jeep, ont également annoncé des licenciements plus tôt cette année.

Ford s’attend à une perte de 3 milliards de dollars du bénéfice d’exploitation sur son activité de véhicules électriques en 2023, selon le Wall Street Journal.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.