- Advertisement -

Insécurité au Nigeria: changement dans l’appareil militaire

Le Nigeria a procédé à des changements à la tête de son appareil militaire pour endiguer l’insécurité dans le pays.

Les forces de sécurité nigérianes sont mobilisées sur plusieurs fronts, dans le nord-est où elles luttent contre une insurrection terroriste vieille de 13 ans, dans le nord-ouest, où elles affrontent des bandes criminelles qui terrorisent les populations, et dans le sud-est où sévit un mouvement séparatiste.

Le communiqué de l’armée acte notamment des changements à la tête de bataillons situés à Lagos, la capitale économique, à Enugu, dans le sud-est, mais aussi à Kaduna, dans le nord-ouest.

Le chef d’état-major de l’armée, le lieutenant-général Faruk Yahaya, a ordonné cette restructuration “dans le but de repositionner l’armée nigériane pour qu’elle soit efficace et compétente sur le plan opérationnel”, indique le communiqué de l’armée.

La sécurité sera un enjeu crucial de l’élection présidentielle de février 2023 qui doit choisir un successeur au président Buhari, qui se retire après deux mandats, comme le prévoit la Constitution.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite

Politique de confidentialité et de cookies