- Advertisement -

La variole du singe déclarée une urgence de santé publique à New York

Le Maire de la ville de New York, Eric Adams et le commissaire à la santé Ashwin Vasan ont déclaré, samedi, une urgence de santé publique en raison de la propagation de la variole du singe, en qualifiant la ville de “l’épicentre” de l’épidémie.

“Cette épidémie doit être traitée de toute urgence, avec des mesures et des ressources, tant au niveau national que mondial, et cette déclaration d’urgence de santé publique reflète la gravité du moment”, ont-ils mis en garde dans un communiqué conjoint, ajoutant qu’ils vont continuer à travailler avec les partenaires fédéraux “pour administrer plus de doses dès qu’elles seront disponibles”.

Les deux responsables ont également indiqué que jusqu’à 150.000 habitants de la ville pourraient être à risque d’infection.

La déclaration de l’urgence sanitaire permettra aux responsables d’émettre des ordonnances d’urgence en vertu du code de la santé de la ville et de modifier les dispositions du code pour mettre en œuvre des mesures visant à ralentir la propagation.

New York avait enregistré 1.345 cas vendredi, selon les données des Centers for Disease Control and Prevention, suivi de la Californie avec 799 cas.

Deux jours avant, la gouverneure de l’Etat de New York, Kathy Hochul, a qualifié la variole du singe de “menace imminente à la santé publique”.

L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) a classé la variole du singe en urgence de santé publique de portée internationale.

“Selon l’évaluation de l’OMS, le risque de variole du singe est modéré à l’échelle mondiale et dans toutes les régions, à l’exception de la région européenne, où nous estimons le risque élevé”, a indiqué le directeur général de l’OMS.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite

Politique de confidentialité et de cookies