L’OCI réaffirme l’importance du rôle du Comité Al-Qods présidé par le Roi Mohammed VI pour faire face aux dangereuses politiques israéliennes

Le Comité exécutif de l’Organisation de la coopération islamique (OCI) a réaffirmé l’importance du rôle du Comité Al-Qods, présidé par Sa Majesté le Roi Mohammed VI, pour faire face aux politiques dangereuses mises en œuvre par les autorités d’occupation israéliennes à Al-Qods Acharif.

 

C’est ce qui ressort de la déclaration finale publiée à la suite de la réunion extraordinaire à composition non limitée du Comité exécutif de l’Organisation, samedi à Djeddah, qui a discuté de la poursuite des attaques israéliennes contre la Mosquée Al-Aqsa.

 

L’organisation a réaffirmé l’importance du rôle du Comité Al-Qods pour faire face aux politiques israéliennes visant à « changer l’identité et le statut juridique de la ville, ainsi que sa composition démographique, culturelle et historique », tout en saluant le rôle joué par l’Agence Bayt Mal Al-Qods Acharif.

 

Les Etats membres ainsi que le Secrétariat général de l’Organisation ont appelé à prendre des mesures urgentes pour faire face à ces graves attaques et mettre en œuvre les mécanismes stipulés dans les résolutions y afférentes pour agir à tous les niveaux et envoyer des messages urgents aux instances internationales concernées, y compris le Conseil de sécurité.

 

Ces messages doivent refléter les positions de l’organisation à cet égard, et insister sur la garantie d’une protection internationale au peuple palestinien, à la ville occupée d’Al-Qods Acharif et à ses sites sacrés, en particulier la Mosquée Al-Aqsa, face aux tentatives illégales de changer la situation juridique et historique actuelle.

vous pourriez aussi aimer
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.