Le président du conseil national de la fatwa en Guinée salue la feuille de route de la Fondation Mohammed VI des ouléma africains

Le président du conseil national de la fatwa et des recherches scientifiques en Guinée, Mohamed Ghazali Omar Jikni, a salué, dimanche à Marrakech, la feuille de route de la Fondation Mohammed VI des ouléma africains en matière de réponse aux problématiques nouvelles.

S’exprimant lors d’une séance organisée dans le cadre du colloque scientifique international sur « les règles de la fatwa dans le contexte africain », Mohamed Ghazali a indiqué que la feuille de route de la Fondation Mohammed VI des ouléma africains veille à assister les ouléma du continent africain pour élaborer des réponses aux problématiques nouvelles et statuer sur les questions de la vie courante nécessitant un avis religieux.

Ghazali, également membre de la section de la Fondation Mohammed VI des ouléma africains en Guinée, a appelé, lors de son intervention sur les « règles objectives et scientifiques de la fatwa », à organiser des formations continues dans le but d’améliorer le rôle de la fatwa dans les pays africains.

Il a également recommandé de renforcer les relations dans le domaine de la fatwa entre la Fondation Mohammed VI des ouléma africains et les ouléma de ses différentes sections en Afrique, ainsi que le Conseil supérieur des Oulémas au Maroc.

Cette séance a été l’occasion pour les intervenants de mettre en exergue la place importante de la fatwa et d’affirmer que seules les personnes qualifiées, qui disposent d’un grand savoir et d’une maîtrise des mécanismes et des outils de l’Ijtihad, peuvent émettre des fatwas.

Ce colloque intervient en application des recommandations du Conseil supérieur de la Fondation Mohammed VI des Ouléma africains, qui avait tenu sa 4ème session les 19 et 20 octobre 2022 à Fès, concernant l’organisation de colloques traitant de la pratique de la fatwa en Afrique.

Un riche programme ponctue les travaux de ce colloque, traitant notamment de l’authentification conceptuelle et de l’ancrage scientifique de la fatwa, des normes et principes scientifiques de la fatwa et de sa réalité dans le contexte africain.

vous pourriez aussi aimer
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.