L’ISESCO condamne fermement l’autodafé d’un exemplaire du Saint Coran à Stockholm

L’Organisation du monde islamique pour l’éducation, les sciences et la culture (ISESCO) a fermement condamné, jeudi, l’autodafé d’un exemplaire du Saint Coran à Stockholm, le qualifiant d’ « acte barbare et odieux commis par un extrémiste en ces jours bénis de l’Aïd Al-Adha ».

Dans un communiqué, l’Organisation indique que « la répétition de tels actes ignobles démontre un échec civilisationnel et un manque de tolérance envers la diversité culturelle et religieuse », relevant que l’autodafé de l’exemplaire du Saint Coran « attise et ravive le discours de haine ».

« Le mépris des valeurs et des principes régissant les nations et les peuples représente l’une des armes les plus destructrices pour la sécurité et le développement des nations », souligne-t-elle.

L’ISESCO met l’accent, en ce sens, sur la nécessité de prendre conscience de la « gravité de cette provocation qui entraine le monde vers davantage de tensions et de dangers pour l’humanité ».

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.