- Advertisement -

Le quotidien italien L’Identita: le Maroc œuvre “sans relâche” pour faire face aux défis liés à la migration

Le Maroc œuvre sans relâche pour faire face aux défis liés à la migration aux niveaux national et régional, dans le respect total de ses engagements internationaux”, écrit le quotidien italien L’Identita.

 

Sous le leadership du Roi Mohammed VI, “le Royaume prône une approche solidaire, qui place l’élément humain au centre de ses priorités, et une politique agissante, consacrée par la Stratégie nationale d’immigration et d’asile, qui a permis la régularisation de la situation administrative de séjour de plusieurs dizaines de milliers de migrants irréguliers, pleinement intégrés aujourd’hui dans la société marocaine”, souligne le journal italien, estimant que cette stratégie constitue “un des modèles les plus avancés de gestion des migrations, tant sur le plan législatif qu’institutionnel”.

 

Revenant sur l’assaut groupé mené par des migrants clandestins, issus de pays d’Afrique subsaharienne, contre la clôture métallique au niveau de la province de Nador, le média italien pointe une “opération criminelle conduite par des réseaux mafieux internationaux, soutenus par certains pays africains qui, pour des raisons politiques, ont intérêt à exercer une pression sur les pays européens”.

 

Cette tentative de prise d’assaut a été “préméditée et planifiée”, de même qu’elle “a été exécutée d’une manière bien étudiée, loin des tentatives d’assaut habituelles”, commente la publication, notant que les personnes impliquées dans les incidents de Nador sont “venues de Soudan et sont passées par la Libye et l’Algérie”.

 

“Les informations révèlent que les assaillants se sont infiltrés par la frontière avec l’Algérie, profitant du laxisme délibéré du pays dans le contrôle de ses frontières avec le Maroc”, relève L’Identita, rappelant que les assaillants ont violemment attaqué les forces de sécurité, blessant 140 officiers marocains.

 

Le journal indique, par ailleurs, que ‘’la Commissaire européenne chargée des affaires intérieures, Ylva Johansson, et le ministre espagnol de l’Intérieur, Fernando Grande-Marlaska, ont rencontré récemment le ministre marocain de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit, dans le cadre du dialogue politique régulier entre le Maroc et l’UE’’, faisant savoir que toutes les parties ont convenu de rénover leur partenariat pour faire face, ensemble, aux réseaux de trafic des personnes, notamment suite à l’émergence de nouveaux modes opératoires extrêmement violents adoptés par ces réseaux criminels.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite

Politique de confidentialité et de cookies