Nigeria: 3 membres de la Garde présidentielle meurent dans une embuscade

Trois officiers de la brigade de la Garde présidentielle nigériane sont morts dans une embuscade tendue par des militants extrémistes présumés à Abuja, la capitale, ont indiqué mercredi plusieurs sources et des médias.

 

L’attaque a eu lieu dans la nuit de dimanche à lundi lorsque les militaires ratissaient la route Kubwa-Bwari à la recherche de criminels menaçant le secteur, a précisé mardi un porte-parole de la garde, Godfrey Abakp, cité par des médias.

 

Selon lui, quelques-uns des militaires avaient été blessés en réagissant à l’embuscade, ajoutant que la garde continuera ses patrouilles en dépit de ce drame.

 

Mercredi, des sources militaires ont indiqué que deux officiers avaient été tués par les assaillants qui ont ensuite pris la fuite et qu’un autre avait succombé mardi à ses blessures par balle dans un hôpital militaire.

 

La brigade de la Garde présidentielle, une unité d’élite de l’armée, est chargée de la protection du chef de l’Etat et de ses invités. Elle protège sa résidence et assure aussi des fonctions cérémonielles.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite

Politique de confidentialité et de cookies