Plus de 3,4 tonnes de Chira et de produits de contrebande ont été détruits par incinération à Dakhla

Une grande quantité de drogue, dont 3 tonnes et 442 kg de chira (résine de cannabis) et de produits illicites et de contrebande, a été incinérée mercredi à Dakhla.

Outre cette importante quantité de chira, l’incinération a concerné 33 tonnes et 493 kg de tabac à narguilé (maâssel), 425.580 paquets de cigarettes, 55 kg de poudre de tabac, 920 grammes de cannabis en tiges (kif) et 17 comprimés psychotropes, selon la direction inter-régionale du Sud des douanes.

L’opération de destruction, qui s’est déroulée à la décharge contrôlée intercommunale d’Al Argoub (province d’Oued Eddahab), concerne également des produits de contrebande, dont 19.839 batteries pour téléphone portable, 50.000 chargeurs allume-cigare pour véhicules et 1.293 disjoncteurs électriques.

Ces produits qui ont été saisis au cours des derniers mois par les différents services de sécurité de la région Dakhla-Oued Eddahab, ont été détruits en présence des représentants des autorités locales et des différents services de sécurité, sous la supervision du parquet compétent.

Dans une déclaration à la MAP et à sa chaîne d’information (M24), l’Ordonnateur par intérim des douanes à Dakhla, Taoufiq Boukhrouf a indiqué que ces produits prohibés ont été saisis par les douanes et les autres services de sécurité, sous la supervision du représentant du parquet près le tribunal de 1ère instance d’Oued Eddahab.

M. Boukhrouf a également relevé que ces saisies interviennent dans le cadre des efforts déployés par les services compétents, en vue de lutter contre la contrebande et le trafic international de drogue.

Pour sa part, le substitut du procureur du Roi près le tribunal de première instance d’Oued Eddahab, Mohamed Zerrad a noté que cette opération intervient dans le sillage des efforts consentis par les différents services sécuritaires, en vue de lutter contre le trafic de ces produits illicites, eu égard à ses conséquences néfastes sur la santé des citoyens.

vous pourriez aussi aimer
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.