Port de Beyrouth: Effondrement d’une partie des silos du port

Une partie des énormes silos à grains du port de Beyrouth, déchiquetés par l’explosion de 2020, s’est effondrée, dimanche en fin d’après-midi, au milieu d’un énorme nuage de poussière, rapporte la presse locale.

Le bloc nord des silos a cédé après ce qui ressemblait à une explosion.

Les silos géants de 48 mètres de haut, vieux de 50 ans, ont résisté à la force de l’explosion du 4 août 2020, protégeant efficacement la partie occidentale de Beyrouth d’une double déflagration qui a tué plus de 200 personnes, blessé plus de 6 000 autres et gravement endommagé des quartiers entiers.

Les autorités avaient mis en garde, depuis plusieurs jours, contre un effondrement partiel de ces grands réservoirs de blé. Des consignes de sécurité ont été envoyées aux habitants des quartiers environnants, comme le port d’un masque chirurgical ou la fermeture des fenêtres. L’armée avait fait évacuer vendredi les habitants de la zone directement adjacente au port.

En juillet, un incendie s’est déclaré dans le bloc nord des silos en raison de la fermentation des céréales. Les pompiers et les soldats de l’armée libanaise n’ont pas réussi à éteindre le feu qui a continué à couver pendant des semaines, dégageant des odeurs dans les villes voisines.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite

Politique de confidentialité et de cookies