RDC: un deuxième cas d’Ebola enregistré dans le nord-ouest est décédé

La République démocratique du Congo (RDC) a signalé un deuxième cas d’Ebola mortel dans la province de l’Equateur (nord-ouest) après avoir déclaré samedi dernier le déclenchement d’une nouvelle épidémie, a annoncé mardi l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

“Les autorités sanitaires de la RDC ont confirmé un deuxième cas d’Ebola à Mbandaka le 25 avril. Cette femme de 25 ans, qui est décédée, a commencé à avoir des symptômes 12 jours plus tôt”, a indiqué le bureau régional de l’OMS pour l’Afrique sur twitter.

La même source a ajouté que la femme de 25 ans était la belle-sœur du premier patient décédé.

La RDC a déclaré sa 14e épidémie d’Ebola le 23 avril après qu’un premier cas a été confirmé à Mbandaka, une ville sur le fleuve Congo.

Le patient, un homme de 31 ans, a commencé à ressentir des symptômes le 5 avril. Après plus d’une semaine de soins à domicile, il s’est fait soigner dans un établissement de santé local.

Le 21 avril, ce patient a été admis dans un centre de traitement Ebola pour des soins intensifs, mais est décédé plus tard dans la nuit.

Les autorités sanitaires travaillent sans relâche pour surveiller les personnes en contact avec les deux patients décédés, a déclaré l’OMS. La RDC a connu 14 épidémies d’Ebola depuis 1976.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite

Politique de confidentialité et de cookies